OLMeRO SA

Construire en paix – Maison de la Paix IHEID à Genève L’Institut

L’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) mène actuellement un vaste programme de construction dénommé «Campus de la Paix» dont la «Maison de la Paix» est la pièce maîtresse. Pour le Maître d’ouvrage, l’Espace Projets OLMeRO se révèle comme un formidable outil collaboratif de gestion documentaire.

Maison de la Paix IHEID
Nom
Maison de la Paix IHEID
Lieu
Genève
EG/ET
Steiner SA
Architecte
IPAS
Maître d'ouvrage
IHEID, Genève
Période de construction
2011-2013
OLMeRO en action
Espace Projets, Plateforme de soumissions, Gestion des défauts

L’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) mène actuellement un vaste programme de construction dénommé «Campus de la Paix» dont la «Maison de la Paix» est la pièce maîtresse. Pour le Maître d’ouvrage, l’Espace Projets OLMeRO se révèle comme un formidable outil collaboratif de gestion documentaire.

L’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) est un établissement de recherche et d’enseignement supérieur spécialisé dans l’étude des affaires mondiales, en particulier de celles qui se trouvent à l‘intersection des relations internationales et des questions du développement. Institution cosmopolite établie au cœur de Genève, ville internationale et haut lieu de la gouvernance mondiale, l’IHEID rencontre un franc succès et le nombre d’étudiants et de professeurs est en perpétuelle croissance.

Afin de répondre au mieux aux attentes des uns et des autres, l’institut met en œuvre un vaste programme de transformation de ses locaux et de construction de nouveaux bâtiments. C’est ainsi qu’est née la vision «Campus de la Paix» qui comprend le réaménagement du parc Mon-Repos et du parc Rigot, la rénovation des villas Moynier et Barton, la réaffectation de l’immeuble Rothschild et surtout la construction de la Maison des Etudiants Edgar de Picciotto et de la Maison de la Paix, futur siège de l’institut.

Prêt pour accueillir 1400 personnes
Ce bâtiment emblématique, développe ses quatre pétales vitrés entre le parc Rigot et les voies de chemin de fer. La Maison de la Paix rassemblera en un lieu des activités aujourd’hui dispersées en ma-tière d’enseignement, de recherche et de débats sur les grands enjeux du monde contemporain. Le cœur du bâtiment  est composé d’une aula de 600 places, de 15 salles de cours, de 10 salles de séminaire et de travail ainsi qu‘une bibliothèque d’une surface de 4500 m2 sur deux niveaux et, enfin, d’une cafétéria de 170 places et d’une terrasse de 80 places. Les pétales 1 et 2 accueilleront, en outre, les bureaux des collaborateurs de l’Institut et les pétales 2, 3 et 4 les trois centres soutenus par la Confédération. A terme, ce sont 1000 étudiants et 400 collaborateurs (professeurs et personnel administratif) qui déploieront leurs activités dans le bâtiment.

Efficace et fiable
Le concours d’architecture a été organisé en 2008 et le chantier s’est ouvert en juillet 2011. Les principaux mandataires et le Maître de l’ouvrage, par la voix de Pierre Guth, responsable immobilier de l’IHEID, ont fortement souhaité intégrer l‘Espace Projets OLMeRO. Ce sont les avantages liés à sa fiabilité, à la traçabilité totale qu’il offre ainsi qu’à la facilité de communication qu’il assure qui sont mentionnés comme les arguments prépondérants en faveur de cet outil collaboratif.

«La messagerie de l‘Espace Projets, souligne Pierre Guth, nous permet de déployer facilement l’information en étant sûrs que celle-ci arrive bien aux personnes et aux entreprises concernées. De plus, tout est aisément retracé, ce qui consent de retrouver une information ou un message, même longtemps après son envoi. Tout l’historique du projet peut être reconstitué, tout en ayant la garantie que les plans accessibles sont toujours les bons.»

L’utilisation de l‘Espace Projets OLMeRO est perçu comme un gage de sécurité et un gain de temps par le Maître de l’ouvrage qui bénéficie d’une véritable «fenêtre ouverte» sur le projet, toujours actualisée, clairement structurée et accessible à tout moment. «C’est un outil de gestion, ajoute Pierre Guth, qui offre une réelle maîtrise et un sentiment de sérénité au moment de réaliser un projet d’une telle ampleur.»

Retour

Nous vous conseillons volontiers