Carsten Matzenbacher de Matzenbacher Immobilien AG

Carsten Matzenbacher, Matzenbacher Immobilien AG

"Olmero est un excellent support pour moi, car je peux atteindre un très grand nombre d'artisans en quelques clics. Sans la plateforme d'appels d'offres, ça serait beaucoup trop long de chercher toutes les coordonnées et de contacter autant d'artisans. En tant que client, cette efficacité gagnée est sensationnelle."

Depuis 2006, Matzenbacher Immobilien AG construit de grandes superstructures, des immeubles d'appartements et des copropriétés en tant qu'entrepreneur total. Carsten Matzenbacher, propriétaire de l'entreprise, s'occupe de tout par lui-même, du début à la fin du projet : à partir de l'achat du terrain à bâtir, en passant par le développement du projet avec l'architecte jusqu'à la transmission et la remise à l'acheteur. Carsten Matzenbacher construit chaque année 50 à 80 appartements, principalement dans les régions de Zurich et Bâle. Pour réaliser ses projets, il utilise différents produits Olmero. Dans un entretien avec Olmero, Carsten Matzenbacher parle de ses expériences avec la plateforme d'appels d'offres, le Service de reprographie et l’Espace Projets.

Monsieur Matzenbacher, comment êtes-vous arrivé à cette coopération avec Olmero?
Dans un projet antérieur, nous devions commander des plans pour déposer un permis de construire; l'architecte a commandé ces plans par l'intermédiaire de son centre d'impression habituel. Le coût de cet ensemble de plans m'a foutu la trouille! Il était d'environ 18.- CHF par plan. Alors j'ai cherché sur Google et j'ai trouvé le Service de reprographie Olmero. J'ai rapidement réalisé que nous n’allions pas seulement bénéficier de la baisse des prix et de la rapidité de livraison, mais aussi de la facilité d'utilisation de la plateforme de commande. Nous avons également notre propre conseiller à la clientèle, qui s'occupe de nous depuis le premier jour (rires).

Vous avez commencé avec notre Service de reprographie spécialisé dans le domaine de la construction, mais maintenant vous utilisez aussi la plateforme d'appels d'offres Olmero?
C'est ça, c'est ça. Nous avons lancé le premier appel d'offres en 2016 et nous avons été  tellement convaincus par ce service que nous avons aussi lancé un appel d'offres pour le projet "Schlossblick Holderbank".

Qu'est-ce qui vous a convaincu ?
Olmero est un excellent support pour moi, car je peux atteindre un très grand nombre d'artisans en quelques clics. Sans la plateforme d'appels d'offres, il serait beaucoup trop long pour moi de chercher toutes les coordonnées et de contacter autant d'artisans. En tant que client, cette efficacité accrue est sensationnelle.

Avez-vous des critères précis en ce qui concerne les candidatures ?
Non. Toute personne qui pose sa candidature pour un appel d’offres a une chance d’être adjugé.

De quelle manière est structuré le contact avec les entrepreneurs ?
Je reçois jusqu'à 20 offres par appel d’offre. Parmi ceux-ci, j'invite personnellement environ cinq entrepreneurs pour discuter de l'offre et pour une clarification technique. À l’étape suivante de l’appel d'offres, je sélectionne 2 à 3 entrepreneurs potentiels.

Comment gérez-vous la plateforme par rapport à votre réseau d'entrepreneurs existant ?
J’utilise la plateforme uniquement pour envoyer des documents d'appel d'offres, et non pas  en tant qu’outil d'évaluation. Je m’adresse à mon réseau existant directement par courrier. Je télécharge toutes les offres SIA, ainsi que les offres reçues par la plateforme d'appel d'offres ou de la part de mes contacts dans mon propre système de gestion de bâtiment.

Comment était le travail sans la plateforme de soumissions dans le passé ?
J'avais trois possibilités : soit je travaillais avec les entrepreneurs que je connaissais déjà, soit j'utilisais la recherche Google. Et il y avait également des demandes écrites de la part d'entrepreneurs à qui j'avais également envoyé la documentation.

Combien de temps gagnez-vous grâce à Olmero?
Énormément de temps, je suis au moins deux fois plus rapide qu'avant. De toute façon, je fais le devis moi-même, les quelques clics pour le télécharger sur Olmero ne sont qu'un petit effort. Je peux accéder à Olmero de n'importe où, donner des approbations et consulter les prix.

Quels sont les principaux avantages d'Olmero selon vous ?
J'ai un super aperçu du marché. Il y a toujours des fluctuations de prix à la hausse et à la baisse, mais elles ne m'intéressent pas. De plus, certains entrepreneurs postulent de loin, ce sont des entreprises à qui je ne penserais même pas d’écrire. Mais si ces entrepreneurs demandent à participer à mon appel d'offres, ils savent consciemment aussi combien de temps pourrait durer le voyage. La sélection d'entrepreneurs ne fait que de s’élargir.

Après le Service de reprographie et la plateforme d'appel d'offres, vous avez travaillé également avec l’Espace Projets dans votre dernier projet. Pouvez-vous nous parler de vos premières expériences ?
En tant que client, il est très intéressant pour moi d'avoir toujours accès aux derniers plans. Bien sûr, la qualité de l'Espace Projets dépend de la façon dont vous l'utilisez. Grâce à une utilisation intuitive, l’Espace Projets est également un soutien dans la communication du projet. Étant donné que nous pouvons également faire imprimer et livrer nos plans via l’Espace Projets, c'est le pont optimal entre le numérique et le papier.

Dans chaque Espace Projets, des métadonnées sont utilisées, qui doivent être définies lors du téléchargement d'un nouveau plan. Lesquels utilisez-vous ?
Comme nous ne voulions pas avoir trop de travail supplémentaire, notre conseiller à la clientèle nous a recommandé le bon type de régime, la date, la phase et l'index. Nous nous en sortons très bien.

Que se passe-t-il avec les données de votre Espace Projets une fois le projet terminé ?
Une fois le projet terminé, je vais commander une archive, de sorte que je puisse avoir toutes les versions de plan sur le serveur.

Courte biographie de C. Matzenbacher :
Carsten Matzenbacher a commencé sa carrière dans la construction par un apprentissage de menuisier. Ensuite, il a fait des études en tant qu'ingénieur civil FH. Il est arrivé en Suisse il y a 20 ans et a créé sa propre entreprise. Il est constamment à la recherche de nouveaux terrains à bâtir.

Nous vous conseillons volontiers